Le Blog

Nanou et Lulu, un crime odieux


Hommage à Nanou et aux autres galgos victimes d’actes de barbarie infâmes

Nanou, douce et tendre galga sauvée de la maltraitance, qui était aimée et choyée a disparu avec une autre galga blanche nommée Olga.

Après plusieurs semaines de disparition, Nanou vient d’être retrouvée. Elle a été pendue par ces chasseurs sans foi et sans honneur pour appliquer une vengeance à l’égard d’une personne exceptionnelle qui se bat pour faire connaitre les atrocités que subit cette race de chiens, les lévriers utilisés pour la chasse que l’on appelle Galgos en Espagne.

Nanou n’était plus un de ces chiens errant sans maître mais faisait partie d’une famille, connaissait l’amour et les bons soins ainsi que tous ces congénères qui ont eu la bonne étoile de croiser le chemin de ce nouveau maître.

Parce qu’une personne exceptionnelle se bat et ose affronter en face ces barbares, parce qu’elle a le cran de dénoncer haut et fort ce qui se passe dans ces jolis villages d’Andalousie si prisés par les touristes qui pour la plupart ne savent rien de ces barbaries envers les animaux, cette personne a subi la vengeance de ces ignobles chasseurs du village d’Alcaucin en Espagne.

Tout d’abord 15 jours avant la découverte de la pendaison de Nanou c’est une adorable chienne croisée labrador qui faisait office de gardienne de la propriété qui a été attaqué par des chiens catégorisés et croisés entre races à haut risque. Malgré l’interdiction de ces croisements, ces agissements continuent… Lulu a été écartelé par toute une meute de chiens alors que les chasseurs sont à proximité et ne lèvent pas le petit doigt pour arrêter ce massacre.

Le propriétaire fait établir un certificat par son vétérinaire et dépose une plainte. La perte de cette chienne est immense pour cette personne.

Un représentant de la chasse vient lui proposer de l’argent pour qu’il n’y ait pas de plainte mais les services de police conseillent au propriétaire de déposer une plainte et préfèrent que la justice fasse SON TRAVAIL.

La vengeance se met en place et quelques jours plus tard c’est Nanou qui est retrouvée. Une chienne qui a déjà connue beaucoup de maltraitance et qui en garde un traumatisme psychologique important. Elle disparait avec une autre galga et est retrouvée pendue. Elle porte encore son beau collier autour du cou, avec une médaille de son nom et le tel du propriétaire. Ces barbares savent bien qu’il s’agit d’une galga qui a un maître ! Ils s’en fichent bien, peu leur importe la vie de cette pauvre bête pourvu qu’ils puissent à travers elle toucher le cœur de cette personne qui les importunent à sauver ces galgos qu’ils souhaitent détruire car c’est leur coutume. Ils n’ont pas beaucoup évolué depuis le Moyen Age. Leur QI ne vole pas haut !!!

On a changé de siècle et les pires atrocités perdurent humains et animaux…

Il faut un tel courage pour s’en prendre à des plus faibles à ceux qui n’ont rien pour se défendre.

Pour ce qui est des galgos c’est une race de chiens si tendres et si câlins, ils ne se défendent pas c’est tellement facile de les massacrer.

Que dans toute l’Espagne, tous les espagnols qui aiment les animaux et s’insurgent de ces pratiques qui font la honte de leur pays crient haut et fort leur colère et manifestent contre un gouvernement qui ne bouge pas. Tous les amoureux des animaux se joignent à eux, nous sommes avec ceux qui se battent pour faire bouger les choses nous voulons la justice pour Nanou et Lulu.

Faites le savoir Pour Nanou, Lulu, tous les galgos et autres animaux victimes de la barbarie humaine.

A l'affiche
Archive